italian technology

Non la conversion FlexFuel par réglage n’est pas illégale !

C’est au tour du site du quotidien régional Dernières Nouvelles d’Alsace de nous pondre un article complètement lunaire sur le caractère prétendument illégal de la conversion FlexFuel par reprogrammation moteur. Faisant mine de se baser sur le Code de la Route et tout en citant les fameux article que nous avons amplement détaillés sur la page Reprogrammation Flexfuel : conversion au Bioéthanol E85, il commet l’erreur d’assimiler la reprogrammation, qui n’est qu’un réglage, à une transformation notable. Il enchaine les amalgames ensuite en faisant intentionnellement le lien entre « reprogrammation » et augmentation de puissance, ce qui est également faux puisque l’on peut très bien s’en tenir à une conversion FlexFuel sans forcément lui ajouter d’optimisation moteur. Bref, le journaliste donne un point de vue totalement orienté sur la règlementation et son analyse de la définition de la transformation notable est aux abonnés absents.

Plutôt que de servir la soupe aux fabricants de boîtiers et aux assureurs qui tiennent ce même discours dans le but de servir leurs propres intérêts, ne pensez-vous pas que le rôle de la presse serait plutôt d’alerter sur les inconvénients de ces fameux boîtiers dont ils chantent les louanges sans techniquement avoir le niveau pour en repérer les failles ? Comme nous l’avons fait dans sur notre page Boitier Ethanol VS Conversion Flexfuel : avantages et inconvénients ?