italian technology

Pourquoi une reprogrammation moteur FlexFuel est-t-elle forcément légale ?

Dans le contexte de forte demande actuel de demande de conversion éthanol, la concurrence fait rage, notamment avec les installateurs de boîtiers éthanol e85 qui usent de toute leur force de frappe en terme de communication pour tenter de nuire à notre système de conversion. Nombreux sont les articles de désinformation qui pullulent et tentent de décourager le consommateur de se tourner vers nos solutions. Parmi les gros titres qui reviennent le plus souvent, la reprogrammation moteur serait illégale. Qu’en est-il vraiment ?

Une affirmation complètement fallacieuse

L’argumentation que l’on retrouve systématiquement dans ces articles est que la reprogrammation modifierait la puissance et le couple moteur des véhicules visés. C’est complètement faux car on peut très bien effectuer un réglage moteur sans aucune modification de puissance et de couple moteur. Le véhicule reste ainsi complètement conforme aux caractéristiques d’origine et il n’y a donc strictement aucun besoin d’homologation car le véhicule ne subit encore une fois aucune transformation notable au sens des articles du Code de la Route concernés. Encore une fois, l’homologation nécessaire des kits éthanol ou boîtiers éthanol n’est indispensable que parce que ces dispositifs constituent une transformation notable par leur ajout sur le véhicule, ces composants n’étant pas présent d’origine sur le véhicule.

Le meilleur mode de conversion FlexFuel à ce jour

La conversion FlexFuel par réglage moteur est et reste à ce jour le meilleur mode de transformation FlexFuel car il repose entièrement sur les composants et le calculateur moteur de série. Sa mise en place est garantie par les Directives européennes sur la rechange automobile permettant à tous les acteurs de l’après vente automobile de réaliser tous les réglages, mises au point nécessaire à la réparation ou l’entretien d’un véhicule, y compris les paramétrages de calculateur, hors réseau constructeur.

Une reprogrammation moteur n’est pas une préparation moteur ! Une reprogrammation moteur n’est pas forcément accompagnée d’un gain de puissance et de couple.

La quasi totalité des articles traitant de la légalité de la reprogrammation moteur sont truffés de raccourcis fallacieux, volontaires ou involontaires. C’est la jurisprudence qui définit la transformation notable et c’est à ce jour TOUJOURS un changement des pièces du véhicule.

Quelques articles concernés :
https://www.karting-news.com/les-risques-et-les-procedures-pour-une-reprogrammation-de-moteur/
https://www.largus.fr/actualite-automobile/ethanol-le-portrait-robot-des-francais-qui-roulent-a-l-e85-30022963.html
https://www.autojournal.fr/pratique/plein-ethanol-sans-boitier-e85-dangereux-279196.html#item=1
https://www.auto-actualite.eu/reprogrammation-moteur-0524802022.html